Autotest : pourquoi privilégier l’achat en pharmacie ?

Autotest : pourquoi privilégier l’achat en pharmacie ?

La Rédaction • le 09 janvier 2022

Un arrêté du Journal Officiel indique que jusqu’au 31 janvier 2022, les autotests sont également disponibles à la vente dans les GMS. Nous vous expliquons pourquoi s’en procurer en officine reste la meilleure option.

La tentation est grande d’acheter son autotest en GMS (Grandes et Moyennes Surfaces) plutôt qu’en pharmacie. Gain de temps et d’argent, acheter son autotest en faisant ses courses peut sembler la meilleure alternative. Pourtant, l’autotest est un dispositif médical, qui nécessite d’avoir les bons conseils et informations.

Une expertise unique

La notice de prélèvement, présente dans tous les autotests, est une aide qui permet de suivre à la lettre les différentes étapes de réalisation. Il s’agit toutefois d’une aide très théorique, qui mérite d’être couplée à des explications plus détaillées de professionnels. Le nouveau protocole sanitaire a fait de l’autotest un véritable outil de détection globale. L’efficacité de sa réalisation est donc cruciale. Les pharmaciens, ayant suivi des formations pour pouvoir pratiquer les tests antigéniques, sont qualifiés pour conseiller les patients sur la meilleure façon de pratiquer l’autotest.

Philippe Besset, président de Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France l’affirme : « Les autotests ne sont pas une simple marchandise à mettre en GMS ».

Consulter en officine pour n’avoir aucun doute sur le protocole à suivre

Les protocoles sanitaires changent régulièrement, et la marche à suivre lorsque l’on est cas contact ou symptomatique évolue au fur et à mesure des prises de parole gouvernementales. Afin de s’assurer de pratiquer le test correspondant à son cas, il ne faut pas hésiter à en parler en officine et demander conseil à son pharmacien. Entre test antigénique, test PCR et autotest, n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.
Afin de vérifier par soi-même la procédure à suivre suivant chaque situation, les informations mises à jour se trouvent sur le site de la Sécurité sociale.

Le remboursement de l’autotest

Lorsque l’on est cas contact, que le résultat d’un premier test antigénique ou PCR est négatif et que l’on a un schéma vaccinal complet, il est possible d’éviter d’avancer les frais des autotests. Cette mesure est prise dans le cadre du protocole appliqué depuis le lundi 3 janvier 2022, et qui indique l’obligation de réaliser des autotests à J+2 et J+4 lorsqu’une personne est cas contact et négative.
Pour obtenir ses deux autotests, il faut se présenter au pharmacien et fournir cette attestation sur l’honneur, ainsi que présenter son pass sanitaire et le résultat négatif du premier test réalisé dans le cadre du cas contact. Les enfants de moins de 12 ans peuvent également recevoir ces autotests sans présentation de schéma vaccinal complet, la vaccination n’étant pas obligatoire pour cette tranche d’âge.

Utiliser son autotest pour le pass sanitaire

Pour le moment, en date de parution de l’article, l’autotest peut encore être utilisé en tant que preuve d’une forme négative au Covid. Tant que l’obligation d’avoir un pass vaccinal ne sera pas actée, la réalisation d’un autotest sous supervision d’un professionnel de santé reste une option pour obtenir son pass sanitaire.

Une différence de prix en défaveur du secteur officinal

En pharmacie, le prix d’un autotest est fixé à 5,20€, contre moins de 2€ pour la plupart des GMS. Cette différence de prix s’explique par les fournisseurs choisis pour s’approvisionner en autotests. Tandis que les officines privilégient les fournisseurs français, les GMS ont fait le choix de fournisseurs à l’étranger, ce qui diminue les coûts.
Pour une meilleure rémunération des acteurs impliqués, récupérer ou acheter son autotest en officine est donc l’alternative la plus cohérente.

 

N’oublions pas que les autotests restent des dispositifs médicaux, et que les personnes les plus aptes à les distribuer sont les professionnels de santé.

Sources :
https://www.gouvernement.fr/petit-guide-d-utilisation-de-l-autotest-nasal
https://www.ameli.fr/assure/covid-19/tester-alerter-proteger-comprendre-la-strategie-pour-stopper-l-epidemie/les-tests-de-depistage-de-la-covid-19/les-autotests-sur-prelevement-nasal
https://www.sudouest.fr/economie/conso-distribution/covid-19-en-france-autotests-gratuits-en-pharmacie-qui-est-concerne-comment-les-obtenir-7519261.php
https://www.info-coronavirus.be/fr/autotest/
https://www.lesechos.fr/economie-france/social/covid-les-autotests-pourront-etre-vendus-en-supermarche-jusquau-31-janvier-1375132

membres fans