Les 10 conseils des pharmaciens pour l’été

Les 10 conseils des pharmaciens pour l’été

La Rédaction • le 23 juillet 2021

L’été est déjà bien installé et nécessite de suivre certaines recommandations, afin de le passer en toute tranquillité. Vous avez sans doute pensé à la crème solaire, mais saviez-vous qu’elle ne suffit pas à stopper les rayons UV ?

Retrouvez les dix conseils des pharmaciens pour être préparés aux aléas de la période estivale.

Recommandations pour se protéger du soleil

La chaleur n’indique pas la force des rayons UV, c’est pourquoi il ne faut pas attendre les températures élevées pour s’en préserver. Pour vérifier l’index UV dans sa région, il suffit de cliquer sur ce lien : www.soleil.info/uv-meteo/previsions-uv/

 

1) La crème solaire

 

La crème solaire, c’est normalement toute l’année si l’on souhaite limiter les risques pour sa peau. Dans le nord comme dans le sud et peu importent les saisons, nous sommes exposés aux rayons UV. En hiver, une crème avec un indice de protection (IP) faible sera suffisant, tandis qu’en plein été il faudra privilégier des crèmes avec un facteur de protection solaire (FPS) plus élevé.

Aucune crème n’est parfaite, mais afin de limiter les risques pour l’environnement et pour sa peau, il est préférable de sélectionner les crèmes à filtres minéraux plutôt que celles à filtres chimiques. Dioxyde de titane et oxyde de zinc sont les composants à privilégier, à condition qu’ils ne soient pas sous leur forme Nano.

2) Les vêtements amples

Toutefois, la crème solaire ne peut filtrer tous les UV. C’est pourquoi la meilleure protection reste de se couvrir avec des vêtements amples et légers, afin de protéger sa peau. S’il s’agit d’une forte recommandation pour les adultes, c’est en revanche une nécessité pour les bébés ainsi que pour les jeunes enfants.

3) Les lunettes de soleil

Les rayons UV ont également un effet négatif sur les yeux et peuvent provoquer ou favoriser cataracte, dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) et kératite. La cataracte est l’opacification du cristallin, c’est-à-dire de la lentille de l’œil ; la DMLA est une perte progressive de la vision ; la kératite enfin est une inflammation de l’œil au niveau de la cornée.

L’indice de protection des lunettes va de 0 à 4, sachant que ce dernier indice est interdit pour la conduite. À la mer ou à la montagne, il faut privilégier l’indice de protection 3.

 

Conseils pour réagir en cas de…

4) Coup de soleil

Si vous n’avez pas pu prendre vos précautions et que vous avez un coup de soleil, il faut rapidement rafraichir la peau. En effet, le coup de soleil est une brûlure et doit donc être traité comme tel. En cas d’absence de fièvre ou de frissons, vous pouvez prendre une douche fraiche ou un bain froid pendant une quinzaine de minutes, ou simplement humidifier la peau si le coup de soleil n’est pas trop étendu. Il est également très important de bien s’hydrater.

5) Insolation

En cas de coup de chaleur, l’individu doit se placer immédiatement à l’ombre, s’hydrater et se rafraichir à l’aide d’eau froide, de serviettes humides ou de tout dispositif permettant de rester au frais.

En cas de symptômes forts comme des crampes musculaires, de l’hyperventilation ou des vomissements, il est indiqué d’appeler un médecin.

En cas de nouvelles rencontres

6) Les IST

Depuis plusieurs années, le risque d’attraper une IST (infection sexuellement transmissible) augmente durant l’été. L’été est propice aux rencontres, et il ne faut pas relâcher son attention durant cette période. La seule façon de se protéger des IST est d’utiliser des préservatifs.

Réagir face aux piqûres

7) De moustiques

Pour éviter de se faire piquer, et si la température le permet, il faut porter des vêtements larges et épais. Les moustiquaires sont également de bonnes protections.

Au lieu de vous gratter, ce qui augmentera la sensation de démangeaison, humidifiez la zone de la piqûre ou appliquez de la glace une dizaine de minutes.

8) De tiques

Lorsqu’une tique s’accroche à la peau, il faut la retirer à l’aide d’une pince à épiler ou, afin d’être certain de l’efficacité du retrait, à l’aide d’un tire-tique. Prenez soin de ne pas laisser la tête sous la peau. La prochaine étape est de désinfecter la piqûre. Durant un mois, vérifiez qu’aucune rougeur n’apparaît aux alentours, et contactez un médecin si c’est le cas.

9) De méduses

Retirez les tentacules restés collés à la peau en prenant garde de ne pas les frotter, du fait des cellules urticantes qui y sont présentes. Rincez à l’eau très chaude. En cas de réaction allergique, tournez-vous vers un médecin.

10) De vives

En cas de piqûre par un poisson venimeux, il vous faudra chauffer le plus possible la zone concernée, tout en faisant attention à ne pas brûler la peau. Le venin est thermophile, et le détruire le plus rapidement possible après une piqûre permet d’éviter que les symptômes empirent. Eau chaude de moins de 45°C, air chaud du sèche-cheveux, cigarette incandescente approchée de la piqûre sont autant de solutions afin de détruire le venin.

 

Avec ces recommandations, vous voilà parés pour l’été. En cas de problème, pensez à vous tourner vers votre pharmacien.

 

Sources :

https://www.vidal.fr/maladies/peau-cheveux-ongles/coup-soleil-erytheme-solaire/que-faire.html

https://www.vidal.fr/maladies/douleurs-fievres/coup-chaleur/que-faire.html

https://www.qare.fr/blog/ete-2020-ist/

https://www.vidal.fr/maladies/peau-cheveux-ongles/piqure-insectes-animaux/que-faire.html

https://www.centreantipoisons.be/nature/animaux/les-vives

https://www.oleassence.fr/tout-savoir-sur-la-peau-et-les-cheveux/soleil-peau/dioxyde-de-titane-proteger-du-soleil

https://www.institut-laser-vision.paris/bien-etre-des-yeux/pourquoi-porter-des-lunettes-de-soleil/

Populaire sur Buzz Comptoir
membres fans