Le Blue Monday, jour le plus déprimant de l’année

Le Blue Monday, jour le plus déprimant de l’année

La Rédaction • le 18 janvier 2021

En 2005, Cliff Arnall invente une formule censée déterminer, par le calcul scientifique de différents facteurs, le jour le plus déprimant de l’année. Ainsi, depuis un peu plus d’une quinzaine d’années, ce jour tombe un lundi du mois de janvier.

 

Cette année, le Blue Monday est ce lundi 18 janvier 2021. C’est l’occasion de découvrir ou de redécouvrir le concept de cette journée, ainsi que la déprime hivernale bien réelle qui accompagne souvent cette période de l’année.

 

Une formule pseudo-scientifique

Parmi les facteurs permettant de calculer quel est le jour le plus morose de l’année, se trouvent la météo, le manque de motivation, le besoin d’action des individus. Il s’agit là d’éléments qui ne sont pas quantifiables. Le créateur de la formule a avoué en 2010 l’avoir inventée dans le cadre d’une campagne publicitaire pour une agence de voyage.

 

L’intérêt marketing de cette journée

Dans le cadre d’un manque de moral, les individus peuvent se sentir poussés à pallier, par des achats, à cette baisse de motivation. C’est du moins sur cette base que se sont appuyés les responsables marketing de l’agence, qui espéraient ainsi voir augmenter leurs ventes.

 

Les implications du Blue Monday

En instaurant une journée « déprimante », un trouble réel, la dépression, est banalisé. Le risque serait ainsi de minimiser une pathologie qui demande pourtant une prise en charge sérieuse.

Dans le même temps, ce n’est pas un hasard si les créateurs de cette journée l’ont située en hiver. Au-delà des individus souffrant de dépression saisonnière, il n’est pas rare pour la population d’avoir une baisse de morale pendant cette période. Les facteurs pouvant expliquer cette baisse d’énergie sont entre autres la diminution de la durée d’ensoleillement, ainsi que le froid, poussant les individus à pratiquer moins d’activités que pendant les autres saisons.

 

Le Trouble Affectif Saisonnier

Le concept de la dépression hivernale s’est répandu, du fait de cette baisse d’énergie constatée par nombre d’individus en hiver. Toutefois, en France, les scientifiques remettent en cause le lien direct entre l’hiver et cette dépression saisonnière. Les deux éléments pourraient ainsi être indépendants. Les épisodes dépressifs saisonniers sont, de plus, relativement rares selon le site Info-depression.fr

 

S’il est reconnu comme une invention marketing, le jour du Blue Monday continue tout de même d’apparaître dans nos calendriers. De façon paradoxale, son créateur tente désormais de le faire disparaître, en raison de la banalisation de la dépression qu’il peut impliquer.

 

Sources : https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2021/01/18/blue-monday-le-jour-le-plus-deprimant-de-l-annee-n-est-qu-un-concept-marketing_6066661_4355770.html

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/01/26/depression-hivernale-qu-est-ce-que-le-trouble-affectif-saisonnier_5247346_4355770.html

http://info-depression.fr/?rubrique=8

*champs obligatoires

 

 

12 124 membres 15 000 fans