Un chatbot pour lutter contre les fausses informations du coronavirus
La Rédaction • le 23 mars 2020

Pour répondre aux nombreuses questions liées au coronavirus, la start-up Sikim a lancé en moins de trois jours un chatbot capable de répondre à 200 questions sur le Covid-19.

 

Un chatbot : qu’est-ce que c’est ?

Un chatbot est un outil basé sur l’intelligence artificielle, qui est aussi appelé agent de dialogue ou encore dialogueur.

Pour lutter contre la diffusion de fausses informations, Sikim, une entreprise spécialisée dans la création de robots conversationnels, a développé une plateforme en trois jours sur laquelle il est possible de poser toutes ses questions liées au coronavirus.

« Avec ce projet, nous voulons démontrer que ces technologies basées sur l’IA sont non seulement mûres, mais peuvent aussi être déployées en un temps-record. J’espère que la crise que nous connaissons permettra aux projets médicaux dans ce domaine d’aboutir. Actuellement, un projet sur deux reste à l’état de prototype », évoque Freddy Baudinet, PDG de Sikim.

Les réponses sont-elles fiables ?

Les réponses sont construites à l’aide d’outils d’analyse sémantique l’entreprise met en lien les informations fournies par l’OMS, Santé Publique France, NHS ou l’Institut Pasteur. Le robot est ensuite capable de répondre à 200 questions, un nombre volontairement bas car les réponses doivent toutes être vérifiées scientifiquement et contre-vérifiées.

« Nous maîtrisons la technologie, la difficulté de ce projet résidait donc dans la diffusion d’informations fiables », explique Freddy Baudinet.

Cet outil est actuellement disponible depuis le 13 mars gratuitement sur Twitter, Facebook ou via un site Internet. Il est également actualisé tous les jours grâce aux questions posées par les utilisateurs à Isa, le nom du robot. Vous pouvez y accéder directement en cliquant ici.

Sources : Les Echos, Libération

*champs obligatoires

 

 

12 023 membres 15 000 fans